Food courts: des temples voués à la bonne bouffe

Food courts: des temples voués à la bonne bouffe

Food courts: des temples voués à la bonne bouffe

Très apprécié en Asie et aux Etats-Unis, le concept de food court a gagné toute la France. C’est notamment le cas à Brest, où a ouvert Fabrik 1801 plusieurs mois en arrière. Cet établissement a déjà accueilli plusieurs milliers de clients.

La restauration réinventée par les food courts

Fabrik 1801: restauration, food court

Les food courts, où l’on boit et fait la fête, réinventent avec succès le fast-food. Partout la promesse et la même: on y mange bien ou peut y acheter de bons produits, pour pas trop cher, dans une ambiance agréable, voir festive, grâce à des animations ou une programmation musicale. Les food courts (littéralement: “aire de restauration”) réinventent le fast-food en le débarrassant de ses relents de malbouffe et en injectant de la “joy food”, selon l’expression inventée par le chef Thierry Marx pour qualifier une cuisine simple savoureuse et décomplexée.

Fabrik 1801: food court à Brest

Fabrik 1801 : food court à Brest

L’inauguration, il y a plusieurs mois, de la Fabrik 1801 dans l’enceinte des Capucins à Brest, un an et demi après celle de La Commune à Lyon et six mois après celle de La Bocca à Bordeaux, témoigne de l’attrait nouveau des Français pour ces lieux de restauration très populaires en Asie, aux Etats-Unis et, désormais, en Europe.

Avec des milliers chaque mois, on peut dire que “le succès est bien là, mais on est loin de la saturation” affirme-t-on à la Fabrik 1801, l’un des (pourtant) nombreux food courts ayant ouvert dans la région.

Paris: Les food courts sont légion

Parmi les nombreux food courts qui ont ouvert leurs portes dans la capitale, il y a Eataly dans le quartier du Marais, Beaupassage à Saint-Germain-des-Près, La grande Épicerie de Paris, rive droite…

Les foodistas adeptes des foodcourts

Fabrik 1801: foodistas

Foodistas à la Fabrik 1801

“Nombreux sont les foodistas qui aiment déjeuner dans les food courts” affirme l’équipe de la Fabrik 1801. Ce type de site à donc la vocation de bousculer les codes de la restauration.

Un food court, c’est une fête pour les yeux et on sait que l’on trouvera des produits de qualité. Ces nouveaux établissements ont surtout vocation à bousculer les codes de la restauration. “Pouvoir manger sur le pouce ou improviser un repas à n’importe quelle heure de la journée, c’est ce que le public attend. Surtout les jeunes.” annonce l’un des codirigeant de la Fabrik 1801.

Des tremplins pour les jeunes chefs

Fabrik 1801: restauration, jeunes chefs

Les food courts contribuent à jeter des ponts entre la simplicité d’une cuisine de rue parfaitement exécutée et le meilleur de la gastronomie. En cuisine, les chefs aussi y trouvent leur intérêt. En effet, pour les jeunes chefs, c’est le moyen de lancer sa carrière sans prendre trop de risques, car c’est bien moins cher qu’investir dans un restaurant en dur.

Pour les chefs confirmés, les food courts sont une façon de se confronter à la culture urbaine et de sortir de leur zone de confort.

L’intérêt du steakhouse

La Fabrik 1801 à ce petit plus que tous les food courts de proposent pas. L’établissement compte aussi un steakhouse traditionnel. Les clients peuvent manger des pièces de viandes venant des quatre coin du monde. Et tout cela accompagné d’un bon choix de vin.

loooop

Les commentaires sont fermés.