Les huiles essentielles à emporter en voyage

Les huiles essentielles à emporter en voyage

Les huiles essentielles à emporter en voyage

Lors des voyages, il est possible de faire face à différents problèmes comme le mal des transports, les ballonnements, la brûlure, les piqûres d’insectes, etc. C’est justement pour les prévenir que l’on conseille toujours une trousse de secours avec des produits divers. Pour les adeptes de l’aromathérapie ou des soins avec des produits naturels, ils emmènent avec eux des huiles essentielles et d’autres produits d’origine naturelle. Mais quel type d’huile essentielle pour diffuseur à emporter lors d’un voyage et quels sont les avantages de ces produits ? Voici les réponses.

Pourquoi une huile essentielle ?

Avant de déterminer les huiles essentielles à insérer dans la trousse de secours pour le voyage, il est important de mieux les connaitre. Les HE sont en effet, des solutions obtenues à partir d’une distillation à froid ou à chaud de plantes. Ces essences sont riches en principes actifs. Elles sont donc puissantes et permettent de prévenir, de soulager ou bien de soigner plusieurs maladies. Elles peuvent aussi servir d’ingrédients pour les soins de beauté au quotidien pendant le déplacement.

Selon le type d’huile essentielle pour diffuseur choisie, il est possible de s’en servir comme soin pour se protéger des coups de soleil, soin anti-âge, soin contre les irritations, etc. Il est également possible d’utiliser un diffuseur d’huiles essentielles pour optimiser le sommeil et la relaxation en cas de fatigue ou de stress malgré le voyage. D’autres HE ont des vertus calmantes, régénérantes ou cicatrisantes. Elles sont donc parfaites pour soigner des blessures malgré une piqure d’insectes, une petite blessure ou encore une brûlure. Il y a également celles qui permettent de faciliter la digestion ou qui permettent de soigner des maladies comme la grippe, la toux, etc.

Quelle huile essentielle choisir ?

L’huile essentielle d’arbre à thé ou tea tree : elle est antiseptique. Elle facilite alors la désinfection des blessures. Elle est également énergisante. Elle peut donc être utiliser dans un diffuseur d’huiles essentielles en cas de fatigue après une journée mouvementée. C’est également une solution efficace pour soulager les douleurs malgré les piqûres d’insectes et même les coups de soleil. Elle permet de soigner les irritations, les aphtes et les boutons d’acné.

L’huile essentielle de lavande vraie : cette HE est une anti-insomnie efficace. Elle est donc utile pour les gens qui n’ont pas l’habitude de dormir dans un autre lit que les leur. Elle optimise le sommeil et est relaxante. C’est aussi une solution désinfectante contre les irritations et la brûlure grâce à ses propriétés antiseptiques et antibactériennes. En cas de migraine malgré le changement d’environnement, les naturopathes conseillent l’usage de la lavande vraie en tant qu’huile essentielle pour diffuseur pour soulager les maux de tête. Elle est aussi utilisable comme huile de massage pour soulager les crampes musculaires et la fatigue.

L’huile essentielle de basilic exotique : elle est une solution conseillée contre les différents malaises causés par le voyage. Cela peut être une nausée, une constipation, une indigestion ou encore des ballonnements. Elle a des vertus contre le mal de transports et les troubles digestifs. Elle permet aussi de soulager les troubles relatifs au décalage horaire ou encore aux douleurs liées aux règles.

L’huile essentielle de clou de girofle (giroflier) : cette huile essentielle permet de soigner les infections buccales ou dentaires. Elle ne nécessite pas de mélange particulière pour réduire voire supprimer les douleurs malgré l’abcès, les caries ou les aphtes. En cas d’acné infectée, de gale ou de parasitoses cutanées, de choléra, de malaria, de paludisme et bien d’autres maladies attrapées pendant le voyage, il est aussi possible de se servir de cette HE.

L’huile essentielle d’origan compact : cette huile essentielle à utiliser avec un diffuseur d’huiles essentielles ou mélangées avec d’autres ingrédients est efficace contre les fièvres tropicales. Cela peut être du paludisme ou du typhus. C’est aussi une solution indiquée contre les infections urinaires comme les néphrites et les cystites. En cas de dermatoses infectieuses et parasitaires dont les abcès, la teigne, les mycoses ou la gale, les naturopathes conseillent cette HE. En plus, elle facilite la digestion et réduit les risques d’amibiase, de dysenteries et d’autres infections intestinales.

L’huile essentielle de citron : l’usage de cette HE est principalement conseillé en cas de mauvaises odeurs ou odeur de tabac. Elle est également antiseptique et dynamisante. Elle représente donc une huile essentielle pour diffuseur parfaite à diffuser dans une chambre d’hôtel. Elle aide à réduire la sensation de fatigue et permet de retrouver facilement le sommeil.

L’huile essentielle de menthe poivrée : elle permet de se rafraîchir en cas de chaleur intense grâce à sa propriété anti-transpirante. C’est également une solution anti-vomissement efficace. Elle réduit donc les risques des nausées. L’usage d’une HE de menthe poivrée permet aussi de calmer les démangeaisons et elle est antalgique. Dans les zones où il y a des insectes comme les moustiques, son usage les éloigne.

Comment utiliser les huiles essentielles en voyage ?

Quelle que soit la circonstance, l’utilisation de l’HE ne change pas. D’abord, il faut bien se renseigner sur ses composants, ses vertus, son mode d’emploi avant d’en faire le choix. Habituellement, il y a trois manières de s’en servir : la voie cutanée, la voie orale et la diffusion. Pour la première, elle est généralement mélangée avec des huiles végétales ou d’autres produits pour faciliter sa dilution et l’alléger. Il en est de même pour le second type d’usage de l’HE. Comme il s’agit d’un produit riche en principes actifs et donc puissants, il doit toujours être dilué et pris en petite quantité. Pour la dernière méthode, l’usage d’un diffuseur d’huiles essentielles est nécessaire.

Dans tous les cas, il faut toujours avoir tous les renseignements concernant l’huile en question. Certaines HE sont en effet déconseillées pour certains modes d’usage. En outre, il y a aussi des personnes sensibles comme les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les enfants de bas âge ou encore celles qui ont des allergies particulières ou des maladies comme l’asthme et les problèmes respiratoires qui ne doivent pas utiliser des huiles essentielles.

Yves